Le 30 novembre et le 18 décembre, nous avons découvert les quatre questions que notre mentor, Laurent Vercueil, nous avait transmises. Nous devions émettre des hypothèses pour comprendre des choses sur le cerveau.

2018-11-30 21.13.06

Voici nos réflexions suite au visionnage et aussi les premières questions qui ont émergées.

vidéo 1 : la question du galet….

snip_20181218205120

1) Ce galet est :

  • comme un bonhomme, un visage
  • bizarre
  • ça fait penser aux masques
  • ressemble à un crâne
  • il a l’air content, joyeux
  • on a l’impression qu’il a des cheveux, un chapeau ou un casque
  • laid
  • on dirait qu’il est fait en bronze ou en boue, modelé par quelqu’un
  • on dirait une tête, c’est étrange de penser que ce soit naturel

2) l’australopithèque a pris le galet :

  • à cause de sa forme étrange
  • fonctionnel : pour casser des os, récupérer la moëlle
  • curieux ? beau ? texture ?
  • faire un cadeau à quelqu’un ?
  • ça l’a fait penser à lui, son propre visage
  • peut-être qu’il a « pensé » à une ressemblance avec un « crâne »
  • se questionnait sur l’objet
  • avoir de la compagnie
  • porte-bonheur magique – « dieu »
  • donner de l’inspiration pour faire pareil
  • garder quelque chose d’inhabituel

3) ça nous apprend sur le cerveau de l’australopithèque :

  • pas bête
  • être conscient
  • utilise ses sens
  • capable de choisir, de préférer
  • des sentiments ?

vidéo 2 : la question du bébé…

snip_20181218205203

1) Ce qui attire le bébé :

  • Le bébé croit que c’est un visage comme sa maman
  • Le bébé peut peut-être « hésiter » pour la 2ème plaque ;

2) ça nous apprend sur le cerveau du bébé :

  • Le bébé a un intérêt pour quelque chose de connu.
  • Le cerveau reconnait très tôt les choses familières.

 

vidéo 3 : Les objets… et quel rapport avec le chamallow ?

snip_20181218205152

1) Pourquoi voit-on autre chose ?

  • On peut voir des images qui nous font penser à autre chose.
  • Ce sont des illusions d’optique (réflexion faite car nous en avons montré dernièrement en classe) Par exemple, le robinet : les vis -> les yeux ; le « manche » -> le nez
  • C’est notre imagination, ça nous rappelle les choses déjà vues ; Les images qu’on croit voir dépendent des personnes.
  • C’est un mélange entre les différentes « choses » qu’on connait.
  • Ça dépend comment on regarde l’objet (face, côté : réflexion en lien avec notre travail en art visuel sur les agamographes) On ne voit pas la même chose.

2) Ça nous apprend sur le cerveau :

  • Le cerveau fonctionne bien.
  • Notre cerveau peut nous tromper. Par exemple, pour les angles, notre œil croit que c’est un angle droit alors que si on vérifie, ce n’est pas toujours vrai.
  • Notre cerveau cherche des images, événements déjà connus pour expliquer. Le bébé regarde plus le « visage » car c’est ce qu’il connait le plus.
  • Est-ce que nos yeux nous trompent ? Par exemple les couleurs, voyons-nous en fait les vraies couleurs du monde ?
  • On n’a peut-être pas le même « cerveau ».
  • Le cerveau réfléchit, reconnait les couleurs, a de l’imagination. Il a plusieurs fonctions.
  • Le cerveau contrôle le corps.
  • On interprète en fonction de ce qu’on a appris.
  • Plus on connait des choses, plus notre cerveau essaie de trouver des ressemblances.
  • Le cerveau remplace les objets inconnus par quelque chose qui ressemble à des personnes dans presque tous les exemples.
  • Le cerveau envoie des messages aux yeux.
  • Quand le cerveau ne connait pas, il cherche à le faire ressembler à ce qu’on connait.

snip_20181218205212

  • Quand le cerveau, les yeux voient quelque chose, le cerveau réagit.
  • Le cerveau va vers quelque chose qui ressemble à ce qu’il connait, qu’il aime.
  • Il y a un rapport avec les différentes émotions.
  • Le cerveau se raccroche à quelque chose de rassurant, de moins angoissant.
  • Toutes ces vidéos montrent que le cerveau « travaille », choisit, réfléchit, hésite.
  • Le cerveau a des préférences.
  • On est tous « intelligents », même l’australopithèque.
  • Même une mouche a des réflexes, l’intelligence de s’enfuir.

 

Nos questions :

– Pourquoi l’être humain a un cerveau ?

– Pourquoi je vois autre chose quand je regarde un objet ?

– Est-ce que le cerveau nous trompe ?

– Pourquoi est-ce qu’on oublie ? Est-ce qu’on oublie vraiment ?

– Pourquoi oublie-t-on au moment de parler, ce qu’on voulait dire avant ?

– Pourquoi se rappelle-t-on certaines choses et pas d’autres ?

– Qu’est-ce qu’il y a dans notre cerveau ? Comment fonctionne-t-il ?

– Est-ce que les animaux sont intelligents ?

– Est-ce qu’un moustique a un cerveau ?

– Pourquoi les animaux ne réagissent pas comme nous ?

– Est-ce que les animaux ont des émotions ?

– Pourquoi avons-nous plusieurs émotions ?

– Pourquoi dit-on de soi qu’on est « bête » alors qu’on a tous de l’intelligence ?

– Comment fait le cerveau pour traiter une information inconnue ?

– Entre un cerveau de 2 ans, 15 ans, 80 ans, quelle est la différence ?

– Est-ce que les cerveaux sont tous de la même taille ?

– Pourquoi tous les êtres vivants n’ont-ils pas le même langage ?

 

 

La maitresse envoie nos commentaires, hypothèses à Laurent pour qu’ils puissent voir ensemble comment travailler la suite à partir de nos remarques.

Nous avons commencé un cahier de chercheur dans lequel nous notons ce que nous faisons.

Un commentaire sur « Émettre des hypothèses à partir de situations… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s